En route vers une nouvelle norme européenne pour les skateparks

Publié: 14 mai 2014 par rollandmelet dans billet d'humeur, News Récréation urbaine, Normes, skatepark

La semaine dernière s’est tenue à Strasbourg, le 7 Mai, ce que l’on peut qualifier de réunion quasi européenne au sujet de la nécessité d’une rénovation de la norme skatepark.

2014-05-07 14.15.59

En effet si cette réunion n’avait pas le caractère officiel d’une réunion CEN, trois des principaux contributeurs avaient répondu présent à notre initiative:
Stephan STRASSER, président du groupe de travail européen (CENTC136-WG12), Ingo NASHHOLD, président du comité Allemand et bien sûr votre serviteur, Rolland MELET, président de la commission miroir française (AFNOR S53E). Étaient également présents une représentante de l’AFNOR et deux membres du comité allemand.

Le but de cette réunion a été de s’entendre sur la nécessité, ou non, de rénover la norme skatepark et le cas échéant de formuler une demande officielle de réouverture du dossier auprès de l’organisme de tutelle : le TC136.
C’est certes un peu procédurier comme façon de faire, mais si l’on veut que les choses aient une chance d’aboutir, c’est l’ordre dans lequel elles doivent être faites.

Avant de poursuivre il est bon de faire un petit rappel au sujet de la norme skatepark.
Celle-ci a été rédigée entre 2000 et 2006, elle a subi une légère modification en 2010. Si elle est censée couvrir les skateparks sous toutes leurs formes, elle a principalement été pensée pour des skateparks dit « modulaires » (c’est à dire des skatepark fait à partir d’agrées plus ou moins auto-stable posés sur un sol plat). Il est vrai que ce mode de construction fut pendant très longtemps majoritaire à travers toute l’Europe et qu’un véritable écosystèmes c’est créer autour de cette façon d’envisager un skatepark.
Pour être honnête à quelques ajustements près, la norme actuelle (NF EN 14974) fait le job pour ce type de skatepark et est donc encore pertinente pour contrôler la sécurité d’une large partie du parc français de skatepark, certes vieillissant.
Mais depuis plusieurs années ce mode de construction « modulaire » a largement été dépassé par des créations plus intégrées que sont les skateparks dit « paysagers« .
Ce type de skateparks, la plupart du temps construits en béton (mais pas que), ne permettent que très difficilement de distinguer l’agrès de son sol support.
Ce qui rend l’analyse de conformité à la norme très compliquée, et en tout cas, ouvert à de multiples interprétations … toutes dépendantes du point de vue et du niveau d’expertise du contrôleur.

Même si elle a été révisée en 2010, la norme skatepark NF EN 14974, n’est donc pas compatible avec les skateparks « paysagers » qui sont la grande majorité des skateparks créés à ce jour.

Cela, le groupe de travail, réuni à Strasbourg le 7 mai, en a convenu.
Nous avons donc missionné Stephan STRASSER, de formuler au TC136 une demande de révision de la Norme.
Il faudra attendre la mi-juin pour savoir si le TC136 accepte ce réexamen, ce qui donnera le top départ à au moins 2 années de travaux européens afin d’arriver à la publication d’une nouvelle norme, certainement entre 2016 et 2017. C’est certes une procédure qui peut paraître lourde et longue, mais il ne faut pas oublier que le CEN est une organisation qui regroupe 33 pays.

Nous avons également évoqué les différentes pistes de réflexion concernant la révision.
– Il est sûr que le(s) futur(s) texte(s) devra permettrent le contrôle des skatepark « paysager » en plus des skatepark « modulaires »
– Les Allemands défendent l’idée d’un texte unique … (NDR avec des risques de confusion d’un type à l’autre)
– La position de votre serviteur, est de défendre l’idée d’un texte séparé pour les skateparks paysagers, responsabilisant plus le concepteur, le rendant ainsi plus libre dans ses conceptions, mais qui dans le même temps demanderait aux contrôleurs d’être agréés, de sorte d’être bien sûr que leurs possibles interprétations prennent en compte l’usage et les cultures de pratique. (NDR cette proposition n’engage que moi pour le moment, mais j’en serai le promoteur, s’il apparaît que la proposition allemande conduit à un texte trop compliqué.)

Et maintenant ?
Une fois que le Technical Comitee 136 aura donné son accord, l’AFNOR convoquera une réunion du comité S53E, en charge de la norme skatepark, afin de trouver de nouveaux experts Français volontaires, pour effectuer ce travail bénévole de proposition et de suivi des travaux européens.
Cette première réunion se tiendra soit fin Juillet, soit fin Septembre.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution.

Pour finir je tiens à remercier personnellement Jacques VERGNES, directeur des sports de la Communauté Urbaine de Strasbourg, pour la qualité de l’accueil qui nous a été fait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s